Histoire


Petit Bourg proche de Benfeld, HUTTENHEIM compte 2133 habitants environ actuellement et est situé sur les bords de l'Ill, non loin de la voie Romaine, dénommée la " Route des Païens ".


Origines de Huttenheim

Si ses origines remontent au 7ème siècle, c'est vers le 10ème que le village fut le lieu de rencontres, notamment des moines venus du Nord, qui se vouaient à la christianisation de la région. Dès lors, l'existence de ses habitants fut améliorée grâce à l'assiduité du peuple, travailleur, et composé en grande partie de pêcheurs. Vers le 12ème siècle, la tribu des Husen arriva en conquérant et choisit comme terrain d'habitat le RIED du village, où elle s'établit. Son chef, Frédéric, Chevalier courageux et connu pour ses prouesses épiques fit ériger, non loin de la Source de la Lutter, un castel fortifié que l'on nomma la " Husenburg ". Mais par les guerres incessantes contre les Turcs et les Vandales, le beau château fort fut détruit et le chevalier périt dans une bataille, écrasé sous le poids de son propre cheval.


Huttenheim au Moyen-Age

En 1257, le village était devenu propriété du Couvent d'Ebersmunster. Le château fut rebâti et acquis par les Nobles de Mansen de Mansenburg qui y habitèrent jusqu'en 1428. Mais des troupes épiscopales, sous l'égide de l'Evêque Guillaume de Diest de Strasbourg, attaquèrent le château, le détruisirent et s'accaparèrent du village et des terres environnantes. Du temps des guerres de religion et des paysans au 14ème et 15ème siècle, les habitants connurent une pénurie extrême. Contraints de fuir devant un ennemi barbare, ils allaient se réfugier dans les bois où les hommes creusaient des tours pour s'y cacher avec femmes et enfants. Alors on implorait grâce à la Vierge, Notre Dame du Grasweg, qui depuis cette époque et encore de nos jours est le refuge et la consolation des fervents pèlerins. Le 17ème siècle fut pour Huttenheim une ère plus salutaire. Par la remise des pouvoirs de l'Alsace des Macgrafs de Bradenburg en faveur du Cardinal Charles de Lorraine en 1604 ainsi que par l'attribution des terres aux paysans, la culture se développa ce qui élimina l'extrême pauvreté dans laquelle la population était plongée.

Huttenheim : 1630-1880

Mais les ravages de la guerre de Trente ans et le Siège des Suédois qui durèrent de 1632 à 1650 terrassèrent à nouveau le village. Les Chapelles St Léodégar et Ste Catherine furent brûlées, les Nobles et les religieux chassés du territoire et la population soumise à une servitude complète. A partir de 1680, le versement de la dîme fut instauré d'office, sous l'égide de Veit FELS, écoutête du hameau. Mais Huttenheim, grâce à son peuple travailleur et courageux s'était rangé à nouveau parmi les villages les plus prospères, à la veille de la révolution. Aussi, sa Garde Nationale fut fondée en 1793 sous la direction de P. Keebach ; elle regroupait des recrues d'élite et des engagés volontaires, prêts pour le combat. Après plusieurs périodes de transition, Huttenheim connut, au début du 19ème siècle une amélioration sociale et culturelle. En 1827, une nouvelle mairie fut bâtie grâce au Baron Claude Meuziau, qui fut Maire du village. Les écoles de filles et de garçons furent construites en 1867 et 1900. L'Eglise dont la fondation date du 13ème siècle a connu plusieurs restaurations, elle est consacrée à St Adelphe. Avec l'implantation de la grande usine textile en 1828, Huttenheim connut un développement commercial sans précédent. Grâce à une conjoncture favorable, l'usine occupait vers 1880 un effectif de plus de 1600 ouvriers.


Huttenheim, cité industrielle
cliquez pour agrandir l'image Filature et Tissage

Huttenheim, cité industrielle

Huttenheim a toujours été une cité industrielle et aujourd'hui encore usines et entreprises y sont implantées ; cependant ça et là on aperçoit quelques fermes dont l'activité s'ajoute au cadre pittoresque qu'a su préserver, à travers des siècles, le village de Huttenheim.

Aujourd’hui la pêche professionnelle a disparu, l’agriculture n’est plus pratiquée que par une dizaine d’exploitants. L’ensemble de l’économie locale repose sur l’industrie et les services qui ont pris le relais. Mais les traces de son passé, restent gravés dans ses maisons et son patrimoine.

Retour haut de page
ImprimerObtenir la version pdf de la pageEnvoyer à un amiContactPlan du site